L’Intrinsa est un médicament utilisé, en association avec une œstrogénothérapie, dans le traitement de la baisse du désir sexuel chez les femmes dont la baisse de libido a une origine hormonale, c’est-à-dire chez les femmes ayant subi une ménopause induite chirurgicalement, à la suite d’une ovariectomie bilatérale (ablation des ovaires) et d’une hystérectomie (ablation de l’utérus).

L’Intrinsa contient de la testostérone, une hormone produite aussi bien par les hommes que les femmes. A la ménopause, les ovaires ne fabriquent plus de progestérone, ni d’œstrogènes, mais continuent à produire de la testostérone. Mais ce n’est plus le cas en cas d’ablation des ovaires. Cette ablation peut entraîner une diminution voire une absence totale de libido ainsi que des douleurs pendant les rapports.

En cas d’ablation de l’utérus simple, sans ablation des ovaires, certaines femmes soufrent également de baisse de la libido. En effet, les ovaires ayant une vascularisation commune avec l’utérus, il arrive qu’en enlevant l’utérus, on sectionne les artères communes.

Quelle est sa forme ?

L’Intrinsa prend la forme d’un dispositif transdermique, ou patch, qui doit être porté en continu. Le patch doit être appliqué 2 fois par semaine, le changement s’effectue généralement tous les 3-4 jours. Il ne faut pas porter plus d’un patch à la fois.

Le nouveau patch doit toujours être appliqué sur une zone de peau différente de la précédente, un délai de 7 jours devant être observé avant d’appliquer le patch sur un même emplacement.

Comment fonctionne le Patch Intrinsa ?

Avant d’appliquer le patch Intrinsa, il faut retirer la pellicule protectrice puis appliquer le patch sur une zone propre et sèche, en évitant le buste et les zones de peau grasses, irritées ou comprimées par des vêtements serrés. Le patch doit être maintenu en place pendant 10 secondes. Assurez-vous que les bords du patch collent à la peau. Si le patch se décolle, réessayez. S’il se décolle une nouvelle fois, choisissez un autre emplacement.

Un patch appliqué correctement doit pouvoir rester en place durant des activités telles que la douche, la baignade ou durant la pratique d’une activité sportive.

Si vous rencontrez des problèmes avec le patch Intrinsa, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

L’Intrinsa ne peut être prescrit à toutes les femmes ayant une baisse de libido, il ne convient pas à tout le monde. C’est pourquoi il est primordial d’informer totalement votre médecin de vos antécédents médicaux, notamment si vous êtes dans l’une des situations suivantes :

  • Agée de plus de 60 ans
  • Allergique ou sensible à l’un des composants du patch
  • Vous subissez des examens destinés à mettre en lumière la présence d’un cancer du sein ou tout autre cancer relatif à une sensibilité à l’œstrogène
  • Vous ne devriez pas prendre de traitement à l’œstrogène
  • Vous avez des problèmes cardiaques
  • Vous avez des problèmes de foie
  • Diabétique
  • Votre ménopause est naturelle….

Comme tout médicament, l’Intrinsa présente des effets secondaires, dont les plus fréquents sont les rougeurs, démangeaisons, cloques sur les zones d’application. Elles peuvent signifier une réaction allergique et nécessitent un arrêt du traitement.

Cela pourrait aussi vous intéresser...