La pilule contraceptive orale est l’un des moyens de contraception les plus utilisés par les femmes en France, en prévention d’une grossesse non désirée. Lorsqu’elle est prise correctement, c’est une méthode de contraception très efficace. Chez certaines femmes, la prise de la pilule entraîne des effets secondaires, dont les plus courants sont les suivants :

Saignements intermenstruels

Ce sont des saignements légers qui surviennent en dehors des règles. 50% des femmes ayant recours à la pilule contraceptive sont concernées, la plupart du temps dans les 3 premiers mois suivant la prise de la pilule. Pour 90% des femmes, le trouble disparaît à partir du troisième paquet de pilule.

Durant la période de saignements menstruels, la pilule est toujours efficace tant qu’elle est prise correctement sans aucun oubli. Si vous constatez des saignements intermenstruels pendant plus de 5 jours alors que vous prenez la pilule ou si vous avez des saignements abondants pendant plus de 3 jours, contactez votre gynécologue.

Nausées

Les nausées légères peuvent survenir lorsque vous commencez à prendre la pilule. Toutefois, les symptômes de la nausée disparaissent généralement rapidement. L’un des moyens d’y remédier consiste à prendre votre pilule au cours d’un repas ou avant de vous coucher. Si les symptômes persistent, parlez-en à votre médecin.

Douleurs aux seins

Les pilules contraceptives peuvent provoquer un gonflement des seins ou une sensibilité, ces phénomènes ont tendance à s’atténuer après les premières semaines de démarrage de la pilule. Cependant, en présence d’une bosse ou d’une douleur persistante, contactez immédiatement un médecin.

Réduire la caféine et l’apport en sel peut contribuer à réduire la sensibilité des seins, de même que le port d’un soutien-gorge confortable.

Maux de tête

L’apparition de nouveaux maux de tête devrait être signalée à votre gynécologue.

Prise de poids

Malgré l’échec des études cliniques à pouvoir démontrer un lien entre prise de poids et pilule contraceptive, certaines femmes sont confrontées à des rétentions d’eau.

Sautes d’humeur

Il est primordial d’informer votre gynécologue de tous antécédents de dépression et/ou de changements  d’humeur survenus après la prise de la pilule.

Cycles manqués

Parfois, malgré une bonne utilisation de la pilule, un cycle mensuel peut ne pas survenir. Cela peut être lié à  de nombreux facteurs tels que le stress, une maladie, un voyage ou une anomalie thyroïdienne. Si vous n’avez pas de saignements pendant la semaine d’arrêt de la pilule ou s’ils sont très légers, faites un test de grossesse avant d’entamer une nouvelle plaquette.

Baisse de la libido

Cet effet secondaire est lié à la présence d’hormones dans la pilule, même si d’autres facteurs peuvent également être à l’origine de votre baisse de libido. Consultez le lien entre la pilule et la baisse de la libido.

Pertes vaginales

Certaines femmes peuvent remarquer des changements dans leurs pertes vaginales, allant d’une augmentation à une diminution de la lubrification pendant les rapports sexuels. Parlez-en à votre médecin si vous craignez la présence d’une infection.

Troubles visuels avec des lentilles de contact

Si vous portez des lentilles de contact et remarquez des changements dans votre vision ou votre tolérance à l’objectif durant la prise de la pilule, parlez-en à votre ophtalmologue.

Cela pourrait aussi vous intéresser...