Laboratoire Eli Lilly

En 1876, le colonel Eli Lilly, vétéran de la guerre de Sécession et spécialiste en chimie pharmaceutique, crée à Indianapolis son laboratoire pharmaceutique éponyme, Eli Lilly and Company. Au départ, il n’a que 3 employés, dont son fils de 14 ans, mais le succès vint si rapidement qu’il dût déménager 2 fois en 4 ans.

Aujourd’hui, le laboratoire est une multinationale qui emploie plus de 40 000 salariés dans plus de 140 pays.

L’une des premières productions d’Eli Lilly consiste en une gélatine pour enrober les médicaments en vue de faciliter leur absorption. Ce produit remporte un vif succès qui contribue au succès du laboratoire. Eli Lilly meurt en 1889.

Dans les années 1920, Eli Lilly & Company joue un rôle crucial dans le développement d’une insuline pour le traitement du diabète, maladie jusqu’alors mortelle. Le laboratoire met au point la première insuline d’origine animale, extraite de pancréas bovins et porcins. Il est également l’un des premiers à produire l’insuline à grande échelle. Le succès de cette insuline permet au laboratoire d’attirer des scientifiques de renom et, avec eux, de faire plus d’avancées médicales.

En 1934, la société fait ses premiers pas à l’international, en ouvrant un établissement à Londres. Avec la seconde guerre mondiale, la société va connaître de nouveaux records de production grâce à la fabrication de la Merthiolate et du  plasma sanguin.

En 1943, Eli Lilly and Company commence la production de pénicilline à grande échelle, faisant une nouvelle fois office de pionnier.

Dans les années 1950, Eli Lilly and Company continue à développer ses activités en ouvrant des établissements de recherche et de développement et en s’ouvrant à la science vétérinaire.

En 1971, le laboratoire fait un pas inattendu mais finalement rentable, lorsqu’il fait l’acquisition du fabricant de cosmétiques Elizabeth Arden pour 38 millions de dollars. 16 ans plus tard, Eli Lilly and Company revend Elizabeth Arden à Fabergé pour 657 millions de dollars.

Dans les années 1970 et 1980, le laboratoire a connu une vague de productions de médicaments, notamment les antibiotiques Keflex, le traitement pour le cœur Korburex, l’antibiotique Ceclor qui deviendra l’un des antibiotiques les plus vendus, l’analgésique Darvon.

Le laboratoire fait également l’acquisition de la société d’Ivac Corp, lui permettant de développer du matériel médical.

La société américaine est aussi à l’origine de nombreux médicaments psychiques.

En 1985, son médicament anti-dépresseur Prozac est introduit en Belgique, puis aux Etats-Unis en 1988. Il connaîtra un succès commercial fulgurant.

Un autre médicament phare d’Eli Lilly and Company est le Cialis, développé par Icos Corporation et commercialisé par Eli Lilly suite à la fusion des 2 entreprises. C’est un traitement contre la dysfonction érectile qui peut rester actif jusqu’à 36 heures. Eli Lilly and Company a également développé une version du médicament à prendre une fois par jour, permettant aux patients d’avoir des rapports sexuels quand bon leur semble. L’achat de Cialis doit se faire uniquement sur ordonnance.

En 2014, Eli Lilly and Company étend son développement à la médecine animale.

Eli Lilly and Company se classe aujourd’hui parmi les groupes pharmaceutiques les plus rentables.

Cela pourrait aussi vous intéresser...