La dysfonction érectile est un mal que la plupart des hommes craignent, parce qu’il a, à coup sûr, des répercussions sur leur amour-propre. Plusieurs facteurs sont en cause certes, mais il est possible de les éviter, ou du moins atténuer leurs effets par la pratique d’une activité sportive régulière. Comment le sport peut-il aider les hommes dans ce sens ?

Le sport, l’activité préventive par excellence !

Le sport est une activité recommandée par plusieurs spécialistes de la santé et de la nutrition. Une activité sportive régulière prévient une kyrielle de maladies et de dysfonctionnements, tant au niveau de la santé physique que mentale. Pour avoir une santé à toute épreuve, et éviter par ailleurs les troubles érectiles, il est recommandé une activité sportive durant une demi-heure en moyenne par jour. Plusieurs facteurs influencent directement sur la libido, parmi lesquels on note :

  • Le stress : c’est un état psychologique qui favorise la sécrétion de l’adrénaline qui diminue la libido. C’est un facteur de risque courant, qui s’invite à travers les activités quotidiennes, telles que le travail, la famille, etc. Un état de stress peut paraître anodin, mais lorsqu’il est accumulé, il diminue le désir sexuel, et augmente au fil du temps la pression des actes sexuels.
  • La consommation des drogues interdites : le tabac, les amphétamines ou la cocaïne sont des substances ayant un effet négatif sur la santé sexuelle de l’homme. Ces substances altèrent le mode vie de l’homme, ce qui provoque de façon progressive des difficultés érectiles. Aussi, l’abus d’alcool est un facteur de risque important. Selon Shakespeare, « l’alcool crée le désir mais empêche l’exécution ». il est donc difficile d’échapper aux troubles érectiles lorsqu’on abuse de l’alcool.
  • La mauvaise hygiène de vie en général : une alimentation incontrôlée engendre un excès de poids, une augmentation du taux de cholestérol, le diabète, qui à leur tour peuvent être à la base des difficultés érectiles.

Tous ces facteurs peuvent être atténués par la pratique régulière d’un sport. Le sport accorde une bonne hygiène de vie, évacue le stress et atténue les effets de l’alcool ainsi que des drogues. Par ailleurs, le sport empêcherait les difficultés érectiles, en ce sens qu’il affine la taille. Selon une étude réalisée par l’Université d’Harvard, les hommes ayant des tailles supérieures à 50 courent doublement le risque des difficultés érectiles que ceux ayant une taille entre 40 et 42. Le sport est donc une nécessité, et certaines activités sportives sont particulièrement à privilégier.

Quels sports privilégier pour palier aux dysfonctionnements érectiles ?

Toute activité sportive qui vous fait dépenser les calories sont recommandables pour maintenir votre forme. Ainsi vous pouvez pratiquer le jogging, la course, la natation, ou tout autre sport parallèle. En revanche, la course à vélo est déconseillée parce qu’elle aurait un effet psychique sur certains hommes, en raison des accidents qu’ils auraient subi dans l’enfance. Ces effets peuvent favoriser des troubles érectiles.

Le sport, un traitement contre les troubles érectiles ?

Le sport ne constitue pas une solution contre l’impuissance, c’est-à-dire que si vous êtes déjà devant le fait accompli, seul un traitement prescrit par le médecin peut faire office de solutions. Les traitements habituels étant les inhibiteurs de la phosphodiestérase-5, seul le médecin est en mesure de vous les prescrire. Le sport peut faire partie des recommandations supplémentaires, mais ne fait pas office de traitement.

Le sport est idéal pour maintenir une bonne hygiène de vie. Il est très utile pour prévenir les problèmes érectiles. Mais si vous en souffrez déjà, il faudra en parler au médecin pour suivre un traitement adéquat comme notamment le Cialis.

Cela pourrait aussi vous intéresser...